SIDA et Afrique

Aller en bas

SIDA et Afrique

Message par NNNouri le Lun 28 Mai - 15:42

SIDA en Afrique: le manque d'infirmières et de médecins tue

Le manque de personnel médical constitue l'un des principaux obstacles à l'accès de la population aux traitements contre SIDA en Afrique, ce qui se traduit par un nombre invérifiable de morts pourtant évitables, selon Médecins sans frontières (MSF).

Si le nombre de personnes traitées a grimpé de 100.000 en 2003 à 1,3 millions en 2006, la pénurie de médecins et infirmières met en péril la distribution des thérapies aux patients, estime l'organisation internationale dans un rapport publié jeudi soir.

"La communauté internationale dit qu'elle veut arriver à l'accès universel et à Khayelitsha nous en étions près, mais à un certain moment les choses ont commencé à s'effondrer", explique Eric Goemaere, responsable de MSF en Afrique du Sud, dans un bidonville en expansion du Cap. "Nous sommes complètement saturés. Nous sommes revenus avec des listes d'attente et on a l'impression à nouveau de perdre la bataille."

On compte près de 40 millions de malades du SIDA dans le monde, 4,3 millions de personnes nouvellement infectées et près de trois millions de morts en 2006, rappelle MSF. L'Afrique du Sud est l'un des pays les plus durement frappés. Or malgré les progrès de l'accès aux traitements, plus de 70% des Africains infectés attendent toujours.

A la clinique installée par MSF dans le bidonville de Khayelitsha, où environ 30% des adultes sont contaminés, près de 6.000 attendent de bénéficier d'une thérapie rétro-virale. Par manque de personnel médical principalement, le nombre de personnes entamant un traitement chaque mois est tombé de 270 en mai 2006 à 100 en décembre. Nombre d'infirmières partent pour le secteur privé ou à l'étranger, où les salaires sont plus corrects. MSF appelle d'ailleurs les gouvernements à donner davantage pour la formation et la rémunération du personnel médical, et pas seulement les traitements et les hôpitaux, qui ne peuvent fonctionnent qu'avec du personnel qualifié.

On compte 393 infirmières et 74 médecins pour 100.000 personnes en Afrique du Sud, mais une grande partie de ces professionnels travaillent dans le privé et très peu dans les zones rurales. Au Lesotho, également ravagé par le SIDA, on recense 5 médecins et 63 infirmières pour 100.000 personnes, au Malawi, 2 médecins et 56 infirmières, et au Mozambique, trois médecins et 20 infirmières.[center]

_________________
avatar
NNNouri
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 395
Age : 31
Localisation : El Kantawi
Emploi : Kinésithérapeute
Date d'inscription : 27/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.medicalis.forumzen.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIDA et Afrique

Message par Aymen G le Ven 1 Juin - 0:56

J e savait pas que des truc pareille pouvait exister !!!! affraid
avatar
Aymen G
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 37
Localisation : Sousse
Emploi : éléctronicien
Date d'inscription : 31/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIDA et Afrique

Message par NNNouri le Ven 1 Juin - 1:35

Aymen G a écrit:J e savait pas que des truc pareille pouvait exister !!!! affraid
et oui mon petit monsieur , c'est ça l'afrique........ et c'est là qu'on voit l'importance des medecins du monde...... Surprised

_________________
avatar
NNNouri
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 395
Age : 31
Localisation : El Kantawi
Emploi : Kinésithérapeute
Date d'inscription : 27/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.medicalis.forumzen.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: SIDA et Afrique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum